Le Laboratoire

Au Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale (LOPS), nous observons et étudions les mouvements océaniques, leurs lien avec l'atmosphère, le plancher océanique et le littoral, et leurs influence sur la vie dans les océans...

Le laboratoire est une Unité Mixte de Recherche placée sous la tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS www.cnrs.fr), de l’Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer www.ifremer.fr), de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD www.ird.fr) et de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO www.univ-brest.fr). Le LOPS est né le 1er janvier 2016 de la fusion de l'UMR Laboratoire de Physique des Océans avec le Laboratoire d'Océanographie Spatiale de l'Ifremer, et une partie du laboratoire de Dynamique Côtière de l'Ifremer. Le LOPS est un des sept laboratoires qui constituent l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM www-iuem.univ-brest.fr), et une des trois unités du département Océanographie et Dynamique des écosystèmes de l'Ifremer. 

La recherche au LOPS est organisée en 4 équipes qui travaillent sur

  • l'océan côtier,
  • le rôle de l'océan dans la régulation et l'évolution du climat
  • l'observation de l'océan depuis l'espace et la dynamique de l'interface air-mer
  • les "interactions d'échelles": comment des petites structures (ondes, tourbillons ...) influencent les plus grandes et réciproquement. 

L'expertise du laboratoire contribue à la formation, en particulier par le Master « Sciences de la Mer et du Littoral » de l’IUEM et l'accueil d'étudiants en thèse de l’Ecole Doctorale des Sciences de la Mer (IUEM www-iuem.univ-brest.fr), mais aussi en partenariat avec les pays du sud.Le laboratoire valorise ses travaux de recherche à travers sa contribution aux projets d’océanographie opérationnelle française, ses liens avec les entreprises et ses travaux d’expertise. Le laboratoire possède des compétences et des moyens uniques en France pour la réalisation de campagnes d'océanographie physique et l'analyse de données satellitales.

Le personnel du LOPS se répartit entre environ 50 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents, environ 35 ingénieurs et techniciens permanents, et une vingtaine de doctorants, post-doc et CDD.

L'année 2016 sera le moment d'une importante transition, avec le regroupement de tout le laboratoire sur le technopôle de Plouzané, grâce à l'hébergement d'une partie du laboratoire dans le nouveau bâtiment de l'IUEM.