La campagne de mesure DRIF4SKIM tient ses promesses

Avec le  Thalia, navire de la flotte océanographique française, et 2 avions de recherche (ATR42 et Piper de l'UMS SAFIRE), l'équipe conduite par le LOPS et le CNES a réalisé des mesures des courants et des vagues avec des moyens très variés: radar Haute Fréquence opéré par le SHOM,  bouées dérivantes, radar Doppler aéroporté... 

La photo montre un semi-rigide affrété pour l'occasion, rempli de différents modèles de bouées. Les "parapluies" sont des ancres flottantes qui s'ouvrent sous l'eau et permettent d'avoir une dérive de la bouée en surface qui suit le courant à la profondeur de l'ancre flottante.  L'analyse de toutes ces données est en cours.

Plus d'informations (en anglais) sur les pages du projet SKIM :  https://www.skim-ee9.org/The-mission/Campaigns