Intensité des ouragans: de nouvelles mesures

Mesurer l'intensité des cyclones est un problème difficile: peu de mesures in situ sont possibles, et les mesures de la vitesse du vent sont en fait déduite des propriétés de la surface. Différents systèmes de mesures sont utilisés: radiomètres ou diffisiomètres. L'avantage de la diffusiométrie est sa haute résolution spatiale qui peut permettre de voir des détails, mais elle n'était pas très sensible.  La mesures en polarisation croisée permet d'augmenter cette sensibilité, pour atteindre des performances similaires à celle de radiomètres en bande L comme SMAP. En voici un exemple d'application avec l'ouragan Irma observé le 7 septembre 2017, acquise par les satellites Sentinel 1 (ESA  / UE, programme Copernicus)

C'est ce que démontrent Alexis Mouche et les collègues impliqués dans le travail qui vient de paraître:

Mouche Alexis, Chapron Bertrand, Zhang Biao, Husson Romain Combined Co- and Cross-Polarized SAR Measurements Under Extreme Wind Conditions . IEEE Transactions on Geoscience and Remote Sensing . http://doi.org/10.1109/TGRS.2017.2732508