Pascale Lherminier, chercheur au LOPS, Ifremer

Observer et comprendre la variabilité de la circulation et de la ventilation des eaux profondes en Atlantique Nord est fondamental pour comprendre et prévoir le climat de notre planète.

Depuis 2002, mon travail a porté sur la variabilité de la circulation à grande échelle en Atlantique Nord, dans le cadre du programme OVIDE (Ifremer/INSU) et en collaboration avec des équipes de Vigo (CSIC/IIM) et de Moscou (Institut Shirshov). Le projet s'articule autour de la réalisation tous les 2 ans d'une section hydrographique comprenant une centaine stations du Groenland au Portugal. Cette section s'inscrit dans le programme international GO-SHIP et porte le numéro A25. Les principaux résultats sont exposés sur le site OVIDE. Une article de vulgarisation est disponible sur le site de l'INSU ici. Je m'intéresse également à la variabilité des propriétés des masses d'eau de la surface au fond, ainsi qu'aux processus permettant à l'océan d'absorber le dioxyde de carbone, d'origine naturelle ou anthropique. En 2014, nous avons combiné les objectifs d'OVIDE et de GEOTRACES pour réaliser la campagne GEOVIDE, qui,  après la section Portugal-Groenland, traversait également la Mer du Labrador jusqu'à Terre-Neuve. En 2018, un numéro spécial de Biogeosciences regroupe 19 articles de résultats de GEOVIDE.

Mon expertise porte essentiellement sur l'acquisition, le traitement, l'exploitation et l'interprétation des données en océanographie physique (courants, propriétés et traceurs des différentes masses d'eau).

Mes pages sur: 

Pascale Lherminier

AMOC meeting

Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale (LOPS, ex-LPO)
UMR 6523 Ifremer/CNRS/UBO/IRD
Ifremer, Bât. 611, RdC, office 025
CS10070  29280 Plouzané

Publications

Publication list

GEOVIDE ISP

GEOVIDE special issue

Ce numéro spécial dans Biogeosciences regroupe 19 articles de résultats, dont une introduction de synthèse