Mouillages

Un mouillage est une ligne composée de flottabilité, d'instruments de mesure, d'un lest et d'une balise ARGOS déployée à un endroit géographique et une profondeur déterminés, pour une durée de plusieurs mois à 2 ans.

Comme instruments de mesure, on peut citer :

  • courantomètres acoustiques
  • courantomètres mécaniques à rotor
  • capteurs de pression, de température et de salinité
  • echos sondeurs inversés

Le service TOIS conçoit les lignes de mouillage, les déploie et assure leur récupération.

Suite à un atelier national sur les mouillages en 2010, il a été décidé de développer un logiciel de conception des lignes de mouillage  commun au LOPS, l'IRD, le SHOM et la DT-INSU.

Le développement de ce logiciel a été piloté par le service TOIS. Celui-ci simule le comportement du mouillage selon différentes conditions de courant permettant ainsi au service de dimensionner le mouillage au mieux (flottabilité, lest) afin que celui-ci soit le plus vertical possible, ne se rompt pas et puisse remonter à la surface lors de la récupération. La conception des mouillages prend également en compte la résistance du câble aux morsures de poissons.

Pour la réalisation et le déploiement de ces mouillages, le service TOIS dispose d’un enrouleur-dérouleur.

Les données sont acquises en interne au sein des instruments. Elles sont transférées par un logiciel constructeur à terre.

La validation des données diffère selon le type de données. Par exemple, les données de courantomètrie mécaniques sont validées via l'utilisation du logiciel ANAIS, développée par le SISMER à l'Ifremer. La validation des données de courantomètres acoustiques est effectuée via un ensemble de scripts développé en interne au LOPS sous le progiciel MATLAB.